Sélectionner une page

Le chapitre V de  “Cap Hesychia” s’est achevé après le repas du vendredi midi. Même si les lieux, l’équipe et l’objectif restent les mêmes, nous avons constater une fois de plus que chaque séminaire est différent, le groupe l’étant lui-même à chaque fois. Lors de ce séminaire, une fois de plus, la pédagogie, le déroulement se sont vus modifiés de manière significative par rapport aux séminaires précédents et le but a encore une fois été atteint. A chaque fois, ces séminaires sont une aventure humaine et spirituelle superbe. D’un point de vue personnel, le bilan est plus que positif. Le défi est d’accueillir un groupe composé de gens de divers horizons et de les conduire, du point où chacun est, à la découverte de l’intériorité, tant du point de vue théorique que de celui de l’expérience. Les ateliers pratiques quotidiens avec débriefing permettent d’amener chacun sur le terrain de l’expérience et de gérer les difficultés rencontrées. L’interactivité et la rencontre de l’autre enrichissent considérablement ce moment mis à part.

Seul bémol, jeudi matin, une participante a reçu un appel téléphonique pour lui signifier qu’elle avait été en contact avec une personne ayant le coronavirus et qu’elle devait limiter les contacts et se faire dépister. Elle et sa “colocataire” de chambre ont dû quitter prématurément le séminaire (elles ne sont pas sur les photos) et rentrer chez elles. Vendredi soir, résultat du test, elles sont négatives toutes les deux. Fausse alerte mais alerte quand même !

Les lieux qui nous accueillent contribuent grandement à atteindre l’objectif. Les personnes qui nous reçoivent, les divers contacts et les partages avec elles, leur dévouement, les chambres et les divers lieux où l’on peut se recueillir ajoutent une véritable plus-value à ce séminaire. Ce coup-ci, nous avons peu profité du parc car la météo n’était pas favorable, mais le soleil était ailleurs !
Le temps passe très vite malgré des journées bien remplies. Il y a eu une telle unité qu’au moment de se séparer, une envie de plus et une envie de garder le contact se font grandement ressentir.

Je laisse maintenant la parole aux volontaires qui voudront bien partager leur ressenti et leur expérience durant cette semaine. Leur témoignage sera plus objectif que le mien et très utile pour ceux qui projetteraient de participer aux prochains séminaires.

Voici quelques cartes postales de notre voyage