Sélectionner une page

Qu’a changé la venue de Jésus ?
Beaucoup de choses et l’une des plus notables :  l’homme devient sanctuaire de la déité.

Cela commence avec cette parole de Jésus : … l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père […]. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. (1)
Cette parole annonce à la fois la fin des lieux saints et leurs prêtrises et la fin d’un âge. Jésus annoncera, peu avant de mourir, la destruction du temple de Jérusalem, la fin d’un âge et le commencement d’un nouvel âge. (2)

L’homme Jésus se sait temple de Dieu. Il est le premier temple humain de Dieu, comme l’illustrent bien ses paroles : Jésus leur répondit : Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. Les Juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèveras ! Mais il parlait du sanctuaire de son corps. C’est pourquoi, lorsqu’il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite. (3)
Sans équivoque, Jésus proclame ici que son corps est le sanctuaire, le lieu où Dieu réside.

Plus tôt il avait dit : … celui qui jure par le sanctuaire jure par le temple et par celui qui l’habite…(4), démontrant ainsi que ce qui est important dans un temple ce n’est pas le temple lui-même, ni même son sanctuaire, mais celui qui y réside. Être un temple c’est être habité !

Paul présente Jésus comme le dernier Adam et le second homme. (5) Le premier Adam avait eu une postérité à son image d’homme déchu, séparé de Dieu. Comme dernier Adam, Jésus met fin à cette fatalité et, comme second homme, il démarre une nouvelle humanité, celle des hommes habités par Dieu, des hommes christophores (porteurs du Christ). Il transmet cette qualité par sa mort, car il fallait que le grain de blé tombe en terre et qu’il meure pour ne pas rester le seul et porter beaucoup de fruit. (6)

Paul exhortera les hommes de son époque et aussi ceux d’aujourd’hui par ces paroles : Ne percevez-vous pas que vous êtes le sanctuaire de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous? (7) et encore : Ne percevez-vous pas que votre corps est le sanctuaire du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez de Dieu? (8)

C’est là la vraie repentance, le vraie changement de vue et de pensée sur nous-mêmes : accepter que la déité soit à l’intérieur et plus seulement à l’extérieur de nous-mêmes.
Dans cette nouvelle alliance de Dieu avec les hommes, l’homme devient le temple, la nouvelle sacrificature se fait d’abord à l’intérieur de lui-même, Dieu se rencontre dans son temple, c’est-à-dire dans l’homme.  Il n’y a plus d’autre lieu saint !

Quand le voile se lève sur cette vérité nous crions avec Jacob, en parlant de nous-mêmes : En vérité, Dieu est ici et je ne le savais pas ! Que ce lieu est redoutable ! C’est ici la maison de Dieu ! c’est ici la porte du ciel !(9)

Quelle glorieuse destinée !

À suivre

(1)   Évangile de Jean,4 :21-24
(2)   Évangile de Matthieu, 24
(3)   Évangile de Jean, 2 :19-22
(4)   Évangile de Matthieu,23 :21
(5)   1ère Épître de Paul aux Corinthiens,15 :45-47
(6)   Évangile de Jean,12 :24
(7)   1ère Épître de Paul aux Corinthiens, 3 :16
(8)   1ère Épître de Paul aux Corinthiens, 6 : 19
(9)   Livre de la Genèse, 28 :17